Analyse économique du boom de la mobilité électrique

Nécessité d’économiser les ressources pétrolières, de préserver de l’environnement, d’éviter la surconsommation… la prise de conscience est quasiment globalisée. Quasiment les grands constructeurs automobiles se lancent dans la mobilité électrique. En Europe, le nombre des véhicules électriques (VE) mis en circulation a atteint la barre des 500 000 en 2017 !

Un marché européen en plein progrès

Avec exactement 149 086 nouveaux modèles de voitures 100% électriques (hors range-extender) en 2017, le marché européen des VE affiche un accroissement de +43,9% par rapport à l’année 2016. Désormais, les voitures électriques occupent 0,9% du marché global de l’automobile, si ce taux n’était que de 0,6% en 2016. Aujourd’hui, plus de 500 000 voitures électriques circulent sur les routes européennes. Par ailleurs, découvrez la boutique de vélo à assistance électrique, il s’agit d’un magasin de vélos winora Paris.

Vous pouvez voir également pourquoi la mobilité urbaine du futur est à la recherche d’un modèle économique aussi, comment la technologie fait exploser l’offre sur la mobilité ?

Côté pays constructeur, la Norvège trône en première place du classement avec 33 791 nouveaux modèles immatriculés, accumulant 17,2% de la totalité des ventes européennes. Les objectifs politiques du royaume sont en partie atteints avec une hausse notable de 35,9% par rapport à l’année précédente. La France se contente de la deuxième place du podium avec 30 921 VE mises en circulation, soit 13,2% de hausse par rapport à 2016, et 1,2% du marché automobile européen. Chez les Allemands, le marché commence à décoller rapidement avec 28 493 modèles nouvellement mis en route en 2017 ; soit une hausse de +110,6% par rapport à 2016 ! Le Royaume-Uni complète la liste avec 14 681 nouvelles immatriculations en 2017, fort d’une hausse de 30,8% par rapport à 2016. A eux quatre, ces pays accaparent 72,4% du marché du véhicule batterie électrique en 2017. Une mention particulière toutefois pour l’Allemagne qui a doublé ses ventes en 2017, de même que les Pays-Bas (+97,5%) et le Portugal (+120,5%).

Les voitures particulières électriques

voiture electrique

Depuis son lancement en 2010, les voitures particulières électriques ont également affiché une hausse considérable. En effet, en 2017, environ 25 000 nouvelles voitures ont été immatriculées, arborant 14% de hausse par rapport à l’année précédente. La marque Renault-Nissan garde la première place du classement avec 15 245 modèles Renault Zoé (+34%), et 2 381 Nissan Leaf (-38%). La force de l’alliance Renault-Nissan s’explique notamment par la batterie de 40 kW sur le modèle Zoé, qui n’est pas encore disponible chez les autres constructeurs de citadines. La marque BMW peut également se vanter d’une hausse considérable de 45% pour son modèle i3, avec 1 954 unités vendues, dont 1 073 équipées d’un système de prolongement d’autonomie. Vous pouvez voir encore plus pourquoi Valeo va bénéficier en Bourse du boom de la voiture électrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *